Conférence sur la chance

Yves de Montbron, conférence sur la chance«Comment activer sa chance et multiplier les opportunités dans sa vie professionnelle et personnelle ? »

À l’heure de la qualité totale et du zéro défaut, la chance peut-elle encore influencer nos vies ? Qu’est-ce que la chance ? Comment être acteur de sa chance et en tirer parti ?
C’est ce que nous explique Yves de Montbron avec humour en faisant la différence entre le hasard, la chance, les opportunités et en nous montrant comment chacun de nous peut favoriser sa bonne fortune par une série d’attitudes et de comportements faciles à mettre en œuvre.

Cette conférence développe les points suivants :
– Pourquoi la chance n’est-elle pas (uniquement) une question de hasard ?
– En quoi la chance peut-elle être considérée comme un savoir-faire, une compétence développable ?
– Pourquoi la chance est-elle avant tout un mécanisme de création d’opportunités et d’occasions favorables ?
– Quels sont les 4 types d’opportunités porteuses de chance et comment les reconnaître ?
– Comment passer du « coup de chance » au « mode chance » et devenir un chanceux chronique ?
– Nous terminerons cette intervention par un petit « Cours de chance » en 5 leçons, pour permettre à chacun d’apprendre à cultiver sa chance dans tous les compartiments de sa vie, qu’il soit indépendant, salarié ou manager.

Au cours de l’intervention, les participants seront amenés à réaliser leur Test de Quotient d’Opportunités pour découvrir leur niveau potentiel de chance, et identifier les zones de progrès à développer.

Enfin, un débat avec la salle clôture cette conférence.

Cette intervention, vivante et abondamment illustrée, provoque généralement beaucoup d’effet chez les participants, qui découvrent à quel point la chance et les opportunités favorables dépendent avant tout de nos comportements et de notre attitude dans la vie.
Elle est nourrie des travaux de Richard Wiseman (« Notre capital chance »), de Philippe Gabilliet (« Éloge de la chance »), de Francis Zentz (« J’aide la chance ») ainsi que sur plusieurs études parues récemment dans la presse.

Pour contacter Yves de Montbron, cliquez ici